Offre du séminaire AVM802V – Pratique de la malfaçon : disposition, attitude et matérialité

Enseignant : Dominic Papillon, professeur de l’EAVM et doctorant en études et pratiques des arts

Le cours se donnera le mercredi de 14h à 17h

La malfaçon désigne aussi bien la forme matérielle finale d’un ouvrage que sa mise en œuvre. Sa présence indique un manque de compétence ou une forme de négligence face aux normes de fabrications prescrites par une tradition donnée. Comment comprendre alors celle-ci dans le cadre d’une pratique artistique dans la mesure où la notion même du faire-œuvre en art s’est radicalement transformée depuis le début du 20e siècle?

Déjà avec les collages de Picasso et Braque, un nouveau genre de relations s’installe entre la main et le matériau. Basé davantage sur des opérations cognitives, les liens de plus en plus ténus entre l’artiste et ses matériaux se résument parfois à sélectionner, placer et ordonner (Roberts, 2007).

Vue sous cet angle, la malfaçon cesse d’être la marque d’un manque d’habileté manuelle pour prendre la forme d’une intention subversive ou d’une attitude, dont les prolongements matériels et immatériels assimilent les gestes et les procédés à des stratagèmes que l’artiste met en place.

Dans la mesure où le faire et le concevoir sont devenues des aspects du travail de plus en plus autonome l’un de l’autre, ouvrant de ce fait un espace grandissant entre le corps de l’artiste et le projet à l’ouvrage; qu’elle fonction l’artiste peut-il accorder à la main et au geste incarné?

Ce séminaire propose d’explorer ce jeu et ce qu’il signifie pour le vaste champ des pratiques artistiques actuelles. Il aura pour point de fuite les interactions complexes qui se jouent entre l’expérience corporelle de l’artiste, la mise en œuvre des matériaux et le contexte culturel de leur matérialité. Il tentera de répondre à deux questions simples : pourquoi malfaire et comment malfaire.

Roberts, J. (2007). The intangibilities of form : skill and deskilling in art after the readymade. London; New York: Verso.

La Maîtrise en arts visuels et médiatiques

Située au centre de la vie culturelle de Montréal, la Maîtrise en arts visuels et médiatiques, avec ses deux concentrations, offre un enseignement spécialisé en recherche-création et en recherche-intervention permettant d’acquérir un grade Maître ès arts, M.A. pouvant conduire au doctorat. Le programme offre de nombreuses possibilités et avantages aux étudiant.e.s, et entretient des relations entre les milieux académique et professionnel par l’organisation de séminaires et de conférences réunissant artistes, théoriciens, commissaires, conservateurs et spécialistes de la didactique et des théories sur l’enseignement en art et en recherche-intervention.

Suivez-nous

Coordonnées

Faculté des arts
Local J-4050
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C4