Mémoire création de Karine Fournier. Libre-coudre ou les Repentirs du Coeur libre. Au CDEx, du 5 au 10 octobre

Heures d’ouverture : 5 – 9 octobre, de 12h à 17h. Le 10 octobre de 12h à 15h

Le vernissage a été annulé en fonction de l’annonce récente du gouvernement quant à la crise sanitaire.

Exposition de fin de maîtrise

À mesure que l’accident définit sa forme dans les hasards de la matière, à mesure que la main explore ce désastre, l’esprit s’éveille à son tour. Cet aménagement d’un monde chaotique tire ses effets les plus surprenants de matières apparemment peu faits pour l’art (…). (Focillon, 1934)

Libre-coudre ou les repentirs du cœur libre est l’aboutissement de mes quatre années à la maîtrise en Arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Il s’agit d’une installation textile élaborée en co-création avec une trentaine de participants issus du Centre des aînés de Pointe St-Charles et de l’école primaire Charles-Lemoyne dans le cadre du programme Éveil des arts du Centre des arts visuels, de novembre 2019 à mai 2020.

Dans ma recherche, les savoir-faire se font subvertir. Ils ne représentent pas des compétences acquises par l’expérience. Ils sont considérés comme la capacité de se mettre en « état » de faire. Afin de tailler une brèche dans la normalité des choses, je prône l’usage indiscipliné des textiles prenant, de manière lente et intuitive, des libertés avec l’espace, en rupture avec le réel.  Je mets en œuvre un cumul de petits gestes non-prémédités organisés sous l’angle du non-savoir. Ce processus constitue une réaction au rythme de la vie urbaine, un acte de résistance, de présence et de recueillement.

Libre-coudre ou les repentirs d’un cœur libre est la rencontre entre le geste, le matériau, l’introspection, et le travail du commun dans la spontanéité de ces petits points malhabiles et poétiques. C’est dans l’intangibilité de ces petits espaces-temps passé à coudre que je nous sens exister ensemble et occuper nos univers intérieurs.

En regard de la situation actuelle de pandémie mondiale, nous sommes obligés de revoir notre rapport au temps et aux autres. Le lâcher-prise que j’ai cultivé tout au long de mon projet de maîtrise s’est avéré un excellent allié pour faire face à la crise. J’ose espérer que ma recherche-création contribuera à la réflexion pour la suite du monde, un monde que je souhaite plus lent, plus chaleureux, apte à se réinventer.

CDEx – Université du Québec à Montréal, 405 rue Ste-Catherine / St-Denis, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R930

La Maîtrise en arts visuels et médiatiques

Située au centre de la vie culturelle de Montréal, la Maîtrise en arts visuels et médiatiques, avec ses deux concentrations, offre un enseignement spécialisé en recherche-création et en recherche-intervention permettant d’acquérir un grade Maître ès arts, M.A. pouvant conduire au doctorat. Le programme offre de nombreuses possibilités et avantages aux étudiant.e.s, et entretient des relations entre les milieux académique et professionnel par l’organisation de séminaires et de conférences réunissant artistes, théoriciens, commissaires, conservateurs et spécialistes de la didactique et des théories sur l’enseignement en art et en recherche-intervention.

Suivez-nous

Coordonnées

Faculté des arts
Local J-4050
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C4